Un petit mot d'introduction...

3m90 de longueur, une surface de voile de 6m50, passée à 7,4 m² avec les grééments "B", un statut olympique le temps de deux olympiades...ce sont les planches à voile "Division 2"! Mistral M1, Bic Hervé Borde, Dobbelman 1,2,3, Lechner, Crit 650 et D2, Reix Compétition et Super Pro 84, Jaguar, California CD1, Océanite compétition, King Cobra, Sailboard race, Fountaine Pajot VMG, TC Win, Tornado 39 Division2, Alpha Pro régatta, Jet J3, Croconuts.... Voilà quelques unes de ces planches à voile qui ont sillonné les plans d'eau, essentiellement européens, de 1980 à 1992.

Des planches au volume de plus en plus important, allant jusqu'à plus de 400 litres! Du volume, pour des planches taillées pour le près...et délicates au portant! Toutes les planches présentées ici sont navigantes, avec des grééments d'époque (en 6,50, 6,8m² ou gréément B de 7,40m²).

18 planches, c'est ce dont je dispose aujourd'hui (nombre en forte diminution par rapport il y a quelques années!). C'est le résultat de plus de quinze années de "collecte" progressive de ce type de planches à voile (depuis 2000 : 57 planches passées entre mes mains dont 14 non navigables bonnes pour la déchetterie puis réparées, et seulement 9 qui n'ont nécessité aucune réparation), mais en faisant un tri. J'ai limité pour l'instant mon choix aux planches creuses et shapées : ce sont les plus fiables, à mon avis, en matière de construction, avec le stratifié le plus "stable", les plus facile à réparer (j'ai de très mauvais souvenirs de délaminage sur une Reix Super Pro, impossible à réparer, tant la planche était sensible aux changements de température), avec cependant une exception :

-...la planche qui m'a suivi depuis le début : la Schuss.

C'est pourquoi, malgré les occasions qui se sont présentées, pas, pour l'instant, d'Océanite Compétition, de Jeanneau Turbo, etc... dans cette "collection".

Cela ne prétend pas à l'exhaustivité : il m'en manque encore beaucoup (je n'ai pas de proto Quéré, de Tiga Race à rail, de Mares, les Lechner L2 ou L3, les Miribel, les Ligier...), mais peut-être que ces planches se présenteront un jour!

J'ai des gréements en 6,5, 6,8 ou 7,4m² pour naviguer, que ce soient des voiles en dacron, Mylar-Kevlar, Mylar-Kevlar-Dacron ou monofilm, mais pas assez pour équiper toutes les planches!


Ce site n'a qu'une ambition : être un lieu d'échanges entre passionnés des planches de cette époque!
Au sommaire également, des articles sur les championnats, des essais de planches... Ne pas oublier, quand vous serez en bas de page, de cliquer que "messages plus anciens" pour découvrir la suite des messages!

mardi 17 août 2010

Lechner A 390 (Lechner Olympique)

Voilà, c'est LA planche olympique!

Rien à voir avec la Windglider qui l'a précédée...ou la Mistral OD...

C'est un véritable avion de chasse, hyper facile. Elle s'envole au moindre souffle...déjà avec une 6,50, alors vous pouvez imaginer ce que cela donne avec le gréément B!

Construction en sandwich, creuse (attention : les construction ROGA -Espagne- sont réputées les plus fiables. Ouf! j'ai une Roga). Pour info, tous les moules de chez Roga ont brûlé lors d'un incendie...impossible d'en reconstruire une chez eux!


Superbe dérive en stratifié, hyper légère.
Deux ailerons : un pour la 6,50m², un autre, plus grand, pour le gréément B (7,4m²). Sur la photo ci-dessous, c'est le petit aileron qui est en place.



Rail Lechner bien sûr, deux bouchons de vidange avant et arrière.




Bref, cette planche est vraiment l'aboutissement de la jauge Division 2!

13 commentaires:

  1. je dois en recevoir une bientôt! Comment reconnais-tu les Roga des autres?

    RépondreSupprimer
  2. en fait, rien ne la distingue...les mauvaises constructions ont un gel coat qui faîence très vite, et avec un sandwich qui s'assoupli...on le voit vite!
    Rappel : il y a eu aussi des Lechenr fabiquées sous licence Jaguar, très bien construites

    RépondreSupprimer
  3. La plus aboutie parce que le fruit de l'expérience acquise sur toutes les autres. Pas nécessairement la plus rapide cependant.

    Les dernières Jags ainsi que les Crocos, la Speedline... étaient très performantes.

    Mais sans aucun doute la plus homogène.

    RépondreSupprimer
  4. François,
    une des premières aussi à être livrée en série avec des footstraps, non?
    C'était un plus, indiscutablement, surtout dans la brise. Te souviens-tu à partir de quand ils furent autorisés, s'ils n'ont jamais été interdits?

    RépondreSupprimer
  5. les "cale-pieds" ont été autorisés dans la jauge Division 2 à partir de 1985.

    RépondreSupprimer
  6. Ouf! J'ai celle construite sous license jaguar! Elle est pratiquement comme neuve, rien à refaire d'après Jean-Marc qui est allé la chercher en Bretagne.

    RépondreSupprimer
  7. François,
    Le sticker Lechner orange placé en général en arrière du puit de dérive mentionne l'année 88. Celà signifie t'il que la planche a été construite en 88 ou tout simplement qu'il s'agit du modèle Olympique élu depuis 88? Comment identifier la date de production du flotteur?
    Y a t'il eu des modifications après 88 et si oui lesquelles?

    RépondreSupprimer
  8. François,
    peux tu me dire ce qui est inscrit dans le petit carré blanc situé en avant du rail de pied de mat?
    Sur d'autres modèles, celui ci est remplacé par un sticker bleu où est inscrit le numéro de série et le modèle A390 ... Merci

    RépondreSupprimer
  9. Par pur hasard, je tombe sur ton blog en essayant de voir si ma planche existe encore dans ce bas monde. Même si je suis sentimental, j'envisage de la vendre puisque je ne me semble plus capable d'en faire à peu près dignement. C'est une planche Lechner et je voudrais identifier le constructeur. Elle a un rail griffé "Mistral" et les traces d'un autocollant en forme de S ou de W à l'avant.
    Merci pour ta réponse

    RépondreSupprimer
  10. Bruno,
    le mieux est que tu me passes une (ou plusieurs)photo(s) de ta planche, je pourrai te dire de quel modèle il s'agit.
    Adresse : fschricke(arrowbase)libertysurf.fr
    tu as aussi l'adresse mail en haut à droite de la page du blog
    à bientôt!

    RépondreSupprimer
  11. François,

    Peux tu me passer une photo du second autocollant de pavillonerie? le plus petit.
    Je ne vois pas bien de quoi il s'agit.
    Merci
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  12. Eric, c'est un autocollant rajouté "perso" par l'ancien propriétaire, avec les "nouveaux" pavillons ; je n'ai pas la planche sous les yeux, mais je suis certain que c'est ça

    RépondreSupprimer
  13. François, à l'occase, tu pourrais me donner les cotes des foot-straps? ou mieux, quel modèle actuel irait sur l'A390 sans trop la dénaturer? ;-)

    RépondreSupprimer