Un petit mot d'introduction...

3m90 de longueur, une surface de voile de 6m50, passée à 7,4 m² avec les grééments "B", un statut olympique le temps de deux olympiades...ce sont les planches à voile "Division 2"! Mistral M1, Bic Hervé Borde, Dobbelman 1,2,3, Lechner, Crit 650 et D2, Reix Compétition et Super Pro 84, Jaguar, California CD1, Océanite compétition, King Cobra, Sailboard race, Fountaine Pajot VMG, TC Win, Tornado 39 Division2, Alpha Pro régatta, Jet J3, Croconuts.... Voilà quelques unes de ces planches à voile qui ont sillonné les plans d'eau, essentiellement européens, de 1980 à 1992.

Des planches au volume de plus en plus important, allant jusqu'à plus de 400 litres! Du volume, pour des planches taillées pour le près...et délicates au portant! Toutes les planches présentées ici sont navigantes, avec des grééments d'époque (en 6,50, 6,8m² ou gréément B de 7,40m²).

18 planches, c'est ce dont je dispose aujourd'hui (nombre en forte diminution par rapport il y a quelques années!). C'est le résultat de quinze années de "collecte" progressive de ce type de planches à voile (depuis 2000 : 55 planches passées entre mes mains dont 14 non navigables bonnes pour la déchetterie puis réparées, et seulement 9 qui n'ont nécessité aucune réparation), mais en faisant un tri. J'ai limité pour l'instant mon choix aux planches creuses et shapées : ce sont les plus fiables, à mon avis, en matière de construction, avec le stratifié le plus "stable", les plus facile à réparer (j'ai de très mauvais souvenirs de délaminage sur une Reix Super Pro, impossible à réparer, tant la planche était sensible aux changements de température), avec cependant une exception :

-...la planche qui m'a suivi depuis le début : la Schuss.

C'est pourquoi, malgré les occasions qui se sont présentées, pas, pour l'instant, d'Océanite Compétition, de Jeanneau Turbo, etc... dans cette "collection".

Cela ne prétend pas à l'exhaustivité : il m'en manque encore beaucoup (je n'ai pas de proto Quéré, de Tiga Race à rail, de Mares, les Lechner L2 ou L3, les Miribel, les Ligier...), mais peut-être que ces planches se présenteront un jour!

J'ai des gréements en 6,5, 6,8 ou 7,4m² pour naviguer, que ce soient des voiles en dacron, Mylar-Kevlar, Mylar-Kevlar-Dacron ou monofilm, mais pas assez pour équiper toutes les planches!

En tout cas, tout ce petit monde est chouchouté et je vous mets au défi de trouver d'autres planches faisant l'objet d'autant de soins!

Ce site n'a qu'une ambition : être un lieu d'échanges entre passionnés des planches de cette époque!

Au sommaire également, des articles sur les championnats, des essais de planches... Ne pas oublier, quand vous serez en bas de page, de cliquer que "messages plus anciens" pour découvrir la suite des messages!

samedi 8 novembre 2014

Une page "FAITES-LE VOUS-MÊME" pour réparer nos planches open division 2



Une nouvelle page est née, pour vous aider à réparer votre planche open Division 2 : "Faites-le vous-même" donnera des méthodes de réparations pour les bobos fréquents de nos planches

Page dédiée aux réparations


dimanche 19 octobre 2014

La Kalamazoo est sauvée!

La planche open division 2 Kalamazoo (avec une carène identique à celle d'une DB2) revient de loin!
- le pont était mou à plusieurs endroits, notamment autour du rail de pied de mât,
- il a donc fallu découper le pont, aller réparer les pains de polystyrène à l'intérieur, et en rajouter d'autres,
- remousser (mousse époxy)
- restratifier.
Rappelez-vous : la-kalamazoo-en-travaux


Ca y est, le pont est réparé : il reste à poncer l'enduit époxy, et en plus, sous la peinture blanche de la carène apparaît le logo Kalamazoo! Le pont, maintenant, c'est du béton!





dimanche 21 septembre 2014

Une publicité de plus...la planche open Sodim Division 2

Une publicité de plus, celle de la Sodim Division 2, flotteur que vous retrouvez à la fois dans les publicités :
Les publicités
dans un dépliant, aux côtés de la Sodim Oversea (vous savez, celle qui a traversé l'atlantique...)

et dans l'identification des planches open :
identification planches open

Ces publicités de la Sodim sont là grâce à Patrick M qui a bien voulu me les confier!

samedi 13 septembre 2014

Les résultats de tous les championnats du monde open!

Un peu de spéléologie dans les revues de planche à voile...la lecture des résultats, la lecture des textes pour retrouver les informations sur la matériel utilisé quand elles sont manquantes...et voilà le tableau des résultats des championnats du monde de planche à voile open division 2 :
Lien vers les résultats des championnats du monde


Et vos contributions sont les bienvenues pour compléter et rectifier ces données!

dimanche 27 juillet 2014

La Kalamazoo en travaux

La planche open division 2 Kalamazoo est en travaux : c'est une planche shapée carbone-kevlar sur pain polystyrène creusé. Avec le temps, des "cheminées" de polystyrène se sont affaissées. Le pain s'est cassé en plusieurs endroits, il a donc fallu ouvrir et tout recoller, après avoir stratifié à l'intérieur sur des cheminées, et rajouté des supports verticaux en polystyrène. Le collage se fait à la mousse époxy (Sicomin).
Après moussage, stratification et enduit époxy (la partie grisée à l'arrière bâbord).

Ce sera du solide! Restera juste à masquer cela avec une déco en peinture blanche.


Un pain rajouté en longitudinal :



Un pain rajouté en transversal devant le pied de mât :


L'ouverture à l'arrière bâbord est réparée (stratification et enduit époxy), il reste à poncer :


Il reste à égaliser la surface avec de la mousse époxy, on voit clairement les fissures résiduelles dans le polystyrène sur tribord :

lundi 14 juillet 2014

Chantier d'open division 2 en plein air...

Trois planches open division 2 en cours de travaux!

- Une Véliac Gold Cobra pour une réparation sur le pont, et un "nettoyage général" pour effacer les traces d'anciennes réparations,
- Une Davidson (à droite) dont le point de délaminage sur le pont est en train de polymériser,
- Une Kalamazoo (à gauche) sur laquelle les travaux de consolidation du polystyrène intérieur ont commencé.

Trois générations de planches open Division 2 côte à côte!

dimanche 13 juillet 2014

Une kalamazoo subit de lourds travaux!

Et voilà une open Division 2 Kalamazoo qui a nécessité une ouverture du pont!

Il s'agit d'une planche proche d'une Dobbelman 2, seuls le tableau arrière et le pont en diffèrent un peu. Fabrication en carbone kevlar.

C'est une planche shapée sur pain de polystyrène partiellement creusé, avec des "piliers" de polystyrène placées ici et là sous le pont. Mais il en manquait manifestement au moins un de part et d'autre du rail de pied de mât pour une solidité optimale...! Le pont, en partie plat, favorise ce problème. Résultat, pont (très) mou sur bâbord, et un peu moins sur tribord.
Seule solution : ouvrir.
Le polystyrène est fendillé, cassé, et il y a même une partie du pain qui s'est détachée (cela bougeait dans le flotteur : voilà l'explication!) Cette ouverture permet de voir comment est la construction, et comment il faudra intervenir. Au moins un des "piliers" de polystyrène est cassé, en plus du polystyrène considérablement fendillé et cassé. Il faudra faire une deuxième ouverture (plus petite) un peu plus sur l'arrière, puis quasiment la même chose sur tribord....puis refermer!


vendredi 11 juillet 2014

Une Davidson en réparation

Un planche open Division 2 Davidson (fabrication Forestier) est en réparation, pour des travaux inhabituels : la remise en place du tableau arrière, suite à une "chute".
Découpage du haut du tableau arrière, enlèvement du tableau, réparation de la peau interne du sandwich qui s'était brisée suite au choc, et recollage du tableau arrière.
C'est presque prêt, reste à réparer un délaminage sur le pont.


A droite, sous le pont, le linéaire correspondant à la réparation de la peau interne du sandwich.

En cours de collage...

vendredi 27 juin 2014

La Dupau Wood Fan est finie

Juste des détails à régler : pose de l'antidérapant et du rail de pied de mât, et ce sera FINI!
La planche est maintenant repartie pour de belles navigations avec son propriétaire.

Rappel : le pont était délaminé en avant du rail de pied de mât, de part et d'autre de l'axe de la planche. Le pont a été ouvert, l'intérieur renforcé...et c'est reparti pour un tour. Il fallait aussi faire retrouver une vraie transparence à la résine, gommer le blanchiment de certaines réparations faites avec une résine non résistante aux UV.
Ah, les planches en bois...c'est quand même beau.







samedi 24 mai 2014

la Dobbelman DB2c est en finition


Enfin! la Dobbelman DB2c arrivée il y a presque 2 ans est enfin terminée.
Pains recollés, joint refait, délaminages réparés sur la carène et le pont, elle retrouve des aires de jeunesse.
Reste à poser l'antidérapant ; la dérive est une dérive de DB3, pas de dérive en lamellé de réserve!



Juste après son arrivée, et après le premier check-up et travaux grossiers, elle était comme cela :
article DB2c






samedi 12 avril 2014

La Dupau est en travaux

La planche open division 2 "Dupau Wood fan" est encore en travaux.

Il s'agit de la "sauver", car le pont était mou en avant du rail de pied de mât, sur tribord et bâbord.
L'origine de cette mollesse est simple : le sandwich s'est cassé (cette planche est en sandwich bois/mousse/stratifié). Cela ne pouvait qu'empirer : à chaque passage devant le mât, on appuie un peu plus sur une zone fragile...et au final, c'est bien le bois qui aurait cédé!
Il n'y avait pas d'autre solution que d'ouvrir, puis réparer avec du stratifié verre et carbone. Le tout se fait "à l'aveugle", car les trous permettent juste de passer la main...


Cela permet aussi de découvrir que le pain était "scié" (à l'arrière plan), ce qui créée un peu de mollesse sur le pont : cela va être réparé avec des bandes carbone et de la mousse polyuréthane.


La Dobbelman DB1 est terminée!

Voilà, la Dobbelman 1, première planche open division 2 de la "saga" des Dobbelman est terminée.

Elle revient de loin : beaucoup de délaminages consécutifs non pas à des chocs, mais à un problème de construction semble-t-il. En fait, la mousse du sandwich du pont, juste avant la jonction pont-coque, ne se terminait pas en sifflet. Résultat, un vide entre les peaux intérieure et extérieure du sandwich qui créait une vraie fragilité. Il a donc fallu réparer près de 2m 50 de pont tout au long de cette liaison pont coque (verre, carbone et mousse époxy.
Le pont a été ouvert devant le pied de mât pour refixer le pain de polystyrène central.

Maintenant tout est ok, elle est plus solide qu'avant!
I reste juste à réparer la dérive (en lamellé collé, mais très abîmée) et à poser les lèvres de puits.



Au cours des travaux : on remarque bien les réparation au niveau du joint, sur tribord et bâbord, ainsi que l'ouverture devant le pied de mât.

mardi 25 mars 2014

La Tiga Race est prête à naviguer...

Et voilà, après une longue cure rajeunissement, la Tiga Race (modèle 1982 semble-t-il) est prête à naviguer.


Les travaux réalisés :
- la reprise de toutes les réparations qui avaient été faites,
- la suppression de la trappe de visite située à l'avant (pas d'origine)
- l'enlèvement du stratifié qui avait été posé sur l'ensemble du joint pont-coque et reprise du joint quand c'était nécessaire.
- la consolidation, à la mousse PU, du collage du pain polystyrène situé au centre de la planche (longitudinal)
- le déplacement du nable arrière (posé maintenant sur le tableau, et non plus sur le pont)


C'est au ponçage que la décoration d'origine sur l'avant du pont est réapparue : mauve à l'origine, je l'ai refaite en rouge (le mauve, bof!).


Reste à faire l'antidérapant, poser les lèvres de puits et les peindre.






Bon, la planche, avant travaux, était comme cela (quand même plutôt bien conservée pour une planche de cet âge)













dimanche 5 janvier 2014

Listing des planches open division 2 : Mise à jour!



Le listing des planches open division 2 a été mis à jour!
Vos contributions sont attendues pour les rectifications ou compléments d'informations!

le lien vers la page du blog :

Listing planches open

Nouvel article sur les championnats du monde open 1986

Nouvel article sur les championnats du monde 1986, sorti de la revue "Wind". Il comporte un intéressant comparatif des matériels utilisés par les coureurs dans les deux compétitions internationales -Championnats d'Europe et du Monde Open division 2- en cette année 1986.

Tout sur les championnats open division 2

1986, c'est aussi le quatrième titre mondial pour Nagy!

samedi 4 janvier 2014

Préolympique de Hyères 1989 : gréement B...

Un article de la revue Wind de juillet 1989, après la semaine préolymique de Hyères. C'est l'avènement du gréement B, avec des observations intéressantes de la part des coureurs sur ce nouveau gréement.
Plus loin dans la revue, un coureur parisien, reflétant l'état d'esprit des coureurs open, dénonce la cours à l'armement, l'exclusion des coureurs les moins fortunés, la revente maintenant difficile des anciennes voiles...



vendredi 3 janvier 2014

Les mystères de la Tornado Division 2

La planche open "Tornado" a été la première, en 1979 à adopter une carène type "bateau" ou, du moins, avec un rond marqué. Elle était alors, jusqu'en 1981, le "top" des planches open. La version de l'époque était moussée, et d'un volume modéré (270 litres), avec une dérive pivotante en polypropylène.
La Tornado Division 2 est apparue en 1982 : évolution de la version initiale, elle présente un volume supérieur (320 litres) grâce à un volume plus important sur l'arrière à partir du puits de dérive, est creuse, et a une dérive plus élaborée, semi escamotable, soit en polypropylène (version de base, bien souple) soit en lamellé collé, version "luxe" en option! Elle est alors vendue complète avec un mât Proctor et une voile Raudalsch, reconnaissable à ses bandes tricolores.
Vous trouvez toutes les infos sur ce blog à :
identifiez les planches open division 2
Essais de planches open

Et voilà une Tornado Division 2 en réparation : la carène, comme le pont, sont en très bon état extérieur. Cependant, le pont était mou sur tout le côté bâbord : la jonction coque-pont est décollée, le pont s'enfonce donc à la moindre pression. De plus, le stratifié est décollé de la mousse polyuréthane sur 20 cm environ vers le centre du pont, un vrai délaminage, bien propre!

Et quand on ouvre...surprise! Loin d'être un sandwich, le mode de construction est particulier : sur le fond de la coque, il y a un stratifié extérieur, couvert d'une couche de mousse polyuréthane; C'est tout! Pour le pont, seule une fine bande de mat de verre fait la liaison entre la mousse polyuréthane du pont et le stratifié monolithique de la liaison pont-coque. C'est vraiment du léger!
Bon, il reste à refermer le tout, faire un joint solide (en carbone), remettre de la mousse époxy, enlever le stratifié du pont décollé et refaire une stratification. Il faut aussi poser un rail d'aileron US à la place du modèle d'origine, beaucoup trop souple.